Forum Karakuri Circus

Karakuri Circus n'est pas mort
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La mélancolie de Haruhi Suzumiya

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sonocle Ujedex

avatar

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 27
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: La mélancolie de Haruhi Suzumiya   Ven 22 Juin - 18:30

Si vous avez lu le sujet consacré à Higurashi no Naku Koroni, vous avez sûrement été imprégné par son introduction quant au production japanime d'aujourd'hui.
Je vous ai alors posé cette question:
Citation :
Vous voyez un anime qui regroupe à la fois fan-service, science-fiction, paranormal, délire, tranche de vie, suspens, extravagance et demonstration artistique et technqiue fabuleuse, dans un mélange alchimique équilibré et dosé à la goutte pret, sans être indigeste et avec une vrai identité?



Comme vous l'avez peut-être deviné, il s'agit donc de cet oeuvre au succés retentissant, qui provoqua un raz de marée mondial dans la fanbase japanime, au point d'être vu par certains (à tort ou à raison?) comme le 4eme impact de la japanime (après Astroboy, Gundam et Evangelion).
Ce qui ressort le plus en tout cas, c'est Haruhi rehausse à sa façon la norme de la japanime tout en restant une oeuvre prenante et proche de l'amateur. Explication!


La mélancolie de Haruhi Suzumiya (Suzumiya Haruhi no yuustu) est une production de la saison 2005-2006 créé par le studio maintenant adulé Kyoto Animation , à qui l'on doit les deux dernières (et très bonne) saison de Full metal panic (le très marrant Fumoffu et Second Raid, pleins d'action), Air, Clannad, les films d'InuYasha, et plus recemment le remake de Kanon (meilleur que l'original, d'après les dire) et la fille caché de Azumanga daioh(selon moi), Lucky Star.
http://www.animeka.com/animes/studios/kyoto+animation.html


L'histoire est narré par Kyon, un lycéen pragmatique, stoïque, sérieux, toujours prompt à des réfléxions ironiques et des commentaires recherché. Ce dernier fait la rencontre d'Haruhi, une fille à qui la beauté et l'intelligence n'a d'égal que son desinterret pour les choses du commun.
En effet, cette jeune fille bien extravagante déclare ne vouloir avoir affaire qu'à des mutants, des aliens, ou des créatures venant d'un autre espace-temp.



Après que les deux protagonistes noue quelques premiers liens, Haruhi va s'embarquer ainsi que Kyon, à son grand déplaisir, à la création d'un club dédié à l'extraordinaire et au paranormal (dans le but de rendre la vie plus "fun"), le "SOS-dan".
Les membres Yuki, une fille taciturne et peu loquace, sorte de Rei Ayanami 4, qui accorde son temps qu'à la lecture, de Mikuru, une lolita tout ce qui a de plus "moe", mignonne, leurnicharde et qui fait office de faire-valoir pour Haruhi, et de Itsuki, un charmant et bien conciliant jeune homme à la bonhommie permanente.


Ce qui aurait put être une bonne comédie romantique, ce qui n'est pas faux, efficace, bien contée et prenante s'avère dissimuler de la SF et du paranormal, avec un scénario bien conçu, des intrigues captivantes, ses révélations étonnates, et son lot d'étrangeté et d'explication scientifique.
Dites seulement que Haruhi vous surprendra à chaque instant, et ne tardera pas à chambouler vos préacquis de départ vis à vis la série.
C'est aussi de l'humour et de l'extravagance, avec des personnages drôle, frais, bien interprété, des situations cocasses et fabuleuses, des dialogues qui font miuche et une narration assuré par notre rabat-joie de service: Kyon.



Celui-çi n'hésitera pas à commenter dans sa tête, tout le long de l'épisode, exprimant son incompréhension et ironisant sur l'absurdité des choses qui arrive et du comportement des autres protagoniste. Un vrai plaisir!
Sans oublié un peu de fan-service parçi par là pour le plaisir et rendre cet univers un peu plus "fascinant", sympathique.

C'est aussi des épisodes mis dans le désorde chronologique, afin de distiller des éléments du scénario et redéfinir le rythme de la série. Ainsi le très bizzare et surprenant épisode 11 servira d'introduction à l'histoire et aussi aussi de parodie des genres que la série reprend pourtant elle même à son compte. Aussi, après avoir franchis le seuil climax, on passe à un autre épisode qui n'a rien à voir avec l'intrifue normale, mais qui calme le jeu sans spoiler une seule fois. C'est aussi une invitation à l'élaboration de ses propres théories.



Haruhi, c'est une qualité technique et artistique incroyable, un vrai travail d'orfèvre. Une animation superbe, un chara design attachant, des couleurs chatoyantes, des lumières et effet spéciaux soignés, des écors incroyablement détaillés et photo-réaliste car tirés de lieux réels et j'en passe. Les opening et ending (cultissime), ainsi que l'épisode 12 (cultissime aussi) en témoigneront.



Mais Haruhi, c'est surtout un univers proche de nous. les fans de japanime aime Haruhi parce que ils se retrouvent dans ce modne. Haruhi est un condenscé de qe qui si fait de mieux en matière d'attente.
Cet univers drolâtre, paisible et léger et peuplé de personnage sympathique et attachant, ponctué par des évènements extraordinaire hors-normes et invraisemblable, est l'expression d'un véritable idéal de celui qui admire l'imaginaire, qui partage sa vie entre évasion fantastique et quotidien tranquille.

Haruhi renvoie donc l'image de ce que nous sommes, des fans d'imaginaire, des bons geek et otak, ds passioné assiuds en tout genre, des gentils et braves idéalistes, ou des cyniques un peu rocnhons mais qui ne rechnigne pas à un peu de peps dans le courant de son exitsence.



Car oui, La mélancolie de Haruhi Suzuimya n'apporte pas que mélancolie, celle de l'héroine qui veut vivre des instants et extraordinaire et se sentir comme tel (et vous aussi, je suis sûre que ça vous plairait); c'est une bouffée de bonne humeur qui nous réconforte et nous donne de l'énergie suffisante pour qu'on continue à se battre contre le morose, la déprime, et le fatalisme de la banalité.
Petit plus bonus, KyoAni a eu le bon gout de distiller discretement dans les blagues, la narration, et la trame des référencs à la japanime, au manga, et aux jeux-vidéo. Vos allez pas non plus faire des quizz à façon "Otaku no video" mais vous srez touché par ce petit plus.

Spoiler:
 

Rien d 'autre à part que c'est vraiment le meilleur anime de la saison 2005-2006 avec Higurashi, que je vous recommande chaudement de regarder les 13/14 épisods qui la composent, que vous allez passé un moment formodable et que je vous ne pourrez vous empêcher de danser le Hare Hare Yukai, qui compose l'ending. (check sur Youtube, bro!)



Adorateur de O-Haruhi sama, le Haruhisme est en marche et s'en va conquérir le coeur de nouveaux élus.



Fansite français, avec ortail wiki et repertoire d'image(run)
http://www.haruhi.fr/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rei

avatar

Masculin Nombre de messages : 30
Age : 31
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: La mélancolie de Haruhi Suzumiya   Ven 4 Jan - 15:15

Ah la La mélancolie de Haruhi Suzumiya. j'adore cette série déja rien que pour la réalisation (animation design... on reconnait la patte de shokugan no shana (normal ^^).

Après les perso sont bien travaillé, Kyon est sans doute le perso qui m'as le plus fait délirer dans la série.

En toute franchise, j'ai faillit arreté la série au premier épisode (que je trouvais vraiment mauvais (mais on comprend par la suite pourquoi).

Les références au niveau manga et anime sont pas mal.

J'ai hate de voir la saison 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org/index.htm
Sonocle Ujedex

avatar

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 27
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Re: La mélancolie de Haruhi Suzumiya   Ven 4 Jan - 16:50

Comme tu dit, vivement la saison 2 ^^
je sais pas si ça va être trop dur de faire mieux que la saison 1, mais comme les romans originaux n'ont pas finis d'être exploité, qu'il y a donc pas mal de bonnes histoire sà raconter et que je fait confiance à Kyoto Animation pour nous sortir un truc géant, je m'inquiète pas trop

Et puis avec Kanon, Lucky star et Clannad, on voit que le studio n'a pas perdu de la main. Ils ont surement euts le temps de réfléchir à comment remettre cette série sur les rails du succès.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
rei

avatar

Masculin Nombre de messages : 30
Age : 31
Date d'inscription : 04/01/2008

MessageSujet: Re: La mélancolie de Haruhi Suzumiya   Ven 4 Jan - 20:58

Je pense que la saison 2 devrait être pas mal.
J'espère qu'il ne fasse pas une saison uniquement pour le succès de Haruhi (car avec de nombreux prix, le 5 eme anime préféré des japonais en 2006 selon TV asahi, ca rapporte forcement du fric ^^ ).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://doujingame.mygoo.org/index.htm
Shirogane
Pimboli le ridicule
Pimboli le ridicule
avatar

Masculin Nombre de messages : 155
Age : 40
Date d'inscription : 10/05/2007

MessageSujet: Re: La mélancolie de Haruhi Suzumiya   Sam 5 Jan - 19:41

Encore une fois, très intéressant.

Bon, j'attends perso mon bel écran et je pense que je vais commencer à regarder quelques animes de manière approfondie (en particulier Higurashi)

Sinon Sonocle, tu vas être bien parti pour nous faire un topic sur School Days un de ces quatre ? ^^
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.pimboli.fr
Sonocle Ujedex

avatar

Masculin Nombre de messages : 97
Age : 27
Date d'inscription : 06/06/2007

MessageSujet: Re: La mélancolie de Haruhi Suzumiya   Dim 6 Jan - 1:09

Shirogane a écrit:
Encore une fois, très intéressant.

Bon, j'attends perso mon bel écran et je pense que je vais commencer à regarder quelques animes de manière approfondie (en particulier Higurashi)

Sinon Sonocle, tu vas être bien parti pour nous faire un topic sur School Days un de ces quatre ? ^^

J'ai déjà carrément fait un article là dessus sur l'Editotaku, lors d'une semaine de Quartier libre où les lecteurs pouvaient envoyer leurs propres articles. J'ai été vachement content des feedbacks que j'ai reçu à l'occasion; et ce de plus que l'auteur de l'éditorial lui même m'a si bien complimenté

Voilà qui est encourageant, en tout cas. Et j'en profite alors pour vous donner le lien de l'article.
http://ratonlaveur.free.fr/editotaku/index.php?itemid=1408
Comme ce topic est à la base un sujet Haruhi, la préférence serait de laisser vos impressions directement dans les commentaires de l'éditorial.

d'ailleurs, courrez tous le site de la team nerae ou même sur DL RoadRunner (inscription obligatoire mais serveur de ddl d'enfer et de super bonne qualité pour presque pas du pub) pour que vous puissiez voir...non, admirez cette série


Et ensuite, passer vite aux autres oeuvres du studio Kyoto Animation qui sont géant aussi (Kanon, Lucky star, Clannad, Haruhi 2!, et revoyez aussi des plus anciens comme Air et les Full Metal Panic! Fummofu (intégrale pas cher chez Déclic image) et 2nd Raid.)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La mélancolie de Haruhi Suzumiya   

Revenir en haut Aller en bas
 
La mélancolie de Haruhi Suzumiya
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prochaine Fandub Pub - Haruhi Suzumiya (1 garçon)
» Haruhi Suzumiya [Suzumiya Haruhi no Yuutsu]
» La disparition de Haruhi Suzumiya
» La blague du jour
» Nom du sujet : [ Saga MP3, animation ] The eventful life of Sayuki Nijikumaku [ 4 F / 3 M ] _ [ 22 / 12 / 2010 ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Karakuri Circus :: Autres Mangas :: En VO-
Sauter vers: